Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 08:30

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 88)

 

 

 

LUNDI 4 SEPTEMBRE 1978

C’est moi-même qui génère mon inquiétude : ni créature, ni dieux ne peuvent me plonger dans l’inquiétude, mais c’est moi-même qui me tracasse au contact des êtres et des choses.

 

DIMANCHE 10 SEPTEMBRE 1978

Dieu de mon cœur, fais selon Ta volonté et non selon la mienne : je sais que je ne fais pas toujours suffisamment d’efforts pour aider et servir autrui et l’amour me manque quelquefois. Mais, plein de mansuétude, Tu sais pardonner.

 

MARDI 12 SEPTEMBRE 1978

Seigneur Dieu, merci pour la journée d’hier.

 

DIMANCHE 5 NOVEMBRE 1978

Dieu, inspire-moi dans mes réactions : que je ne fasse pas preuve de colère, mais de calme ! Je me mets trop facilement en colère et je dois prendre sur moi, beaucoup. Lors du mois passé, j’ai fait beaucoup de part à la peur et à la crainte, ceci souvent à tort : cela m’a conduit à peu servir dans la vie quotidienne et également à ne pas me consacrer avec assiduité aux deux exercices du matin et du soir. Je m’intéresserai plus aux autres, les aiderai, les aimerai et m’oublierai moi-même, mes tracas et soucis. Les épreuves de la vie quotidienne constitueront autant de facteurs d’enrichissement !

J’entrerai dans le rang et supprimerai l’alcool, la viande et les cigarettes car tout cela m’est interdit. Je ne regarderai plus n’importe quoi à la télévision. Je consacre encore trop d’énergie à l’onanisme. Je fais preuve de trop de faiblesse depuis de nombreuses années. Je serai plus proche de ma famille.

O Dieu, fais de moi un illuminé, libéré de tous les aveuglements du cœur !

 

LUNDI 13 NOVEMBRE 1978

Je me laisse aller à tout ce à quoi je dois renoncer : pensées charnelles, alcool, viande et cigarettes. Je retournerai à ce qui est essentiel et éternel. Que Dieu m’aide ! Je sais que je passe un moment difficile. Je me positionnerai sur la paix intérieure, en acceptant ce qui se passe car ce sont là des épreuves destinées à mesurer ma foi.

 

LUNDI 11 DECEMBRE 1978

Je me suis laissé aller ces derniers temps en raison d’une crise difficile à traverser au niveau professionnel et j’ai bu de l’alcool, mangé de la viande et fumé des cigarettes. J’ai cependant réussi à surmonter ce passage difficile sans trop haïr le genre humain. Par peur de perdre une prime ou de perdre des avantages, ou simplement par peur de perdre la face, je m’attache trop à ce qui m’arrive au niveau professionnel et je me nourris de ce malaise, entretenant, ce faisant, la colère, la haine et les rancoeurs. Je prendrai du recul, servirai mieux et plus, serai plus ouvert et travailleur.

J’ai aussi négligé ma famille : je me rapprocherai de mon épouse et de mes enfants, en étant un conjoint et un père plus agréable, qui s’occupe de la maison et s’associe aux jeux et aux promenades. Je regarde trop la télévision qui pourtant présente peu d’intérêt.

L’onanisme est une pratique et une habitude de longue date, qui, je m’en rends compte, est un moindre mal, car elle m’a empêché de faire des péchés plus importants, comme par exemple l’infidélité en actes à l’égard de mon épouse.

Je suis trop faible sur la voie mystique et je développerai l’intuition, en limitant l’aspect intellectuel.

 

MARDI 2 JANVIER 1979

Rapport annuel 1978.

La tentation est indispensable, afin de limiter et de maîtriser l’ego : il faut accepter de la même façon, c’est-à-dire avec équanimité, joies et douleurs, bonheurs et malheurs.

J’aurai une confiance totale en moi-même et sur ce point, moi seul je peux m’instaurer des limitations et des freins. Si le « je » n’est rien qu’une ombre, ne jamais oublier chez les autres et chez moi-même, au fond, la parcelle de la divinité, le Soi, qui se réalise dans les corps.

Chaque fois que possible, je m’imaginerai comment, placé dans ma situation présente, réagirai Jésus-Christ : ainsi, les boissons alcooliques, il éviterai, de même la consommation de viande et de cigarettes.

Dans la vie quotidienne, mes relations avec les autres sont encore perturbées, notamment avec la gente féminine, par mes désirs et mes émotions érotisées : j’ai un regard lubrique et sans arrêt, je suis préoccupé par ce que pense de moi telle ou telle femme rencontrée. Ceci est un besoin de reconnaissance et un élément malsain de dépendance à l’égard d’autrui, habitude contractée depuis le début de mon adolescence.

Pour les aspects positifs et en évolution favorable, je me rapprocherai de ma famille le plus possible, cesserai véritablement de trop regarder la télévision, ferai un sport doux, afin de garder le corps physique en bonne santé et pour le travail, servirai et serai disponible et juste, et ferai preuve de professionnalisme.

Du point de vue professionnel, Seigneur Dieu, fais de moi Ton instrument et que la morale l’emporte !

Pour les excès sexuels, lorsque je m’applique dans l’obscurité à l’onanisme, je dois « voir » les êtres spirituels qui m’environnent en train de m’observer, avec tristesse.

 

MARDI 9 JANVIER 1979

Plus je meurs à moi-même et plus je commence à vivre en Dieu.

Il vaut mieux avoir mis le monde entier contre soi que d’avoir offensé Jésus-Christ ; ainsi, que parmi tous les êtres qui me sont chers, Jésus-Christ soit le seul vraiment aimé.

 

MARDI 27 JANVIER 1979

Un ennemi souhaite ma mort « économique », c’est-à-dire me déconsidérer suffisamment professionnellement pour me mettre à la rue. Je vivrai avec cela, l’intégrerai dans ma quotidienneté et malgré cela, ferai en sorte que ma conscience reste bonne et pure et que mes relations avec autrui demeurent simples.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires