Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 09:00

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 38)

 

Toujours est-il que la nuit suivant la première rencontre, Pierre s’est réveillé le matin, éprouvant un total bien-être, après une éjaculation nocturne encore fraîche. Son slip est maculé d’un liquide épais, blanchâtre et chaud. C’est un dimanche et immédiatement Pierre va à la rencontre de sa mère, comme il le fait à chaque fois que se produit un événement inattendu et inaccoutumé. Pierre, l’air inquiet, s’enquit auprès de sa mère, occupée à faire la vaisselle dans l’évier de la cuisine, à propos de ce qui s’est déroulé, confessant : « Une sorte de liquide blanchâtre est sorti de mon pénis, de quoi s’agit-il ? ». Sa mère, surprise, n’ose répondre à cette question incongrue.

6- Pierre, âgé de quinze années, est assis sur un sofa, à côté de sa petite sœur, âgée de neuf années. Ils discutent de choses et d’autres, de l’école et de connaissances amicales communes. Tout à coup, Pierre est pris d’une irrésistible pulsion de glisser sa main sous la jupe de sa sœur, d’écarter la culotte et de caresser l’entrejambe de celle-ci ; ce faisant, il sent quelque chose d’humide et de chaud.

Sa sœur, d’abord surprise par ce geste déplacé et inattendu, manifeste ensuite un grand sentiment de honte qui la fait rougir, et prise d’une émotion de colère, elle envoie à Pierre une gifle assénée de toutes ses forces.

7- Pierre est tombé amoureux fou de Marie, mais, d’une timidité maladive, il n’ose jamais l’aborder. C’est pourquoi, chaque fois que Marie passe devant son domicile, seule ou accompagnée d’une amie, Pierre l’observe discrètement, caché derrière les rideaux de sa chambre. Pierre surveille le passage de Marie : ce manège a duré près de quatre années, jusqu’à ce que Pierre parte effectuer son service militaire.

L’ayant aperçu ou non, il vit ensuite, en imagination toute la journée de ce souvenir, brodant toutes sortes de scénarii et mettant en place diverses historiettes se déroulant dans ses rêves éveillés.

 

II

Voici la connaissance et voici l’ignorance,

Emporte-les ; je ne les désire pas,

Donne-moi seulement le PUR AMOUR.

 

Le service militaire.

Le coup de sifflet du matin a déjà retenti, lugubre. Pierre se sent lourd, et se retourne sur le lit, dans un demi-sommeil. Le caporal de semaine a frappé un coup de pied dans la porte, allumé précipitamment la lumière de la chambrée et clamé : « Debout, là-dedans ! ».

Pierre reconnaît la voix éraillée de François : ce n’est que le caporal-chef de semaine, un homme du rang, appelé, comme lui. Ce n’est pas le sergent de semaine, Lefaisandier, un soldat de métier, un dur celui-là : il vaut mieux, pour son propre intérêt, se lever au coup de sifflet, sinon c’est le motif numéro « untel » assuré, avec tant de jours d’arrêt simple à la clef.

Pierre se retourne du côté du mur pour se protéger de la lumière vive venant du plafond. Il ne veut pas voir non plus cette chambre, petite et sale : toute cette ambiance l’écoeure profondément, car il n’en comprend pas le pourquoi. Il profite toujours de ce moment, à demi éveillé, pour mettre de l’ordre dans ses idées et faire sa toilette morale. D’ailleurs, il s’en doute déjà, ce sera un jour comme les autres, fait de la même étoffe : oppression des oppressions. Cela commence par l’appel à la corvée, dit « travaux d’intérêt général ».

Il se lève d’un coup sec, et s’habille rapidement : il fait froid. Il se souvient de la discussion de la veille, et sourit à la parole de son camarade de chambrée, Olivier : « L’armée, c’est les fous parlent à eux-mêmes ». Pierre prend son quart et va, comme il a l’habitude de le dire, « aux nouvelles ». Le petit déjeuner se compose d’eau chaude affreuse ressemblant à du café, mais la salle du réfectoire est l’un des rares endroits où l’on peut discuter et s’entretenir avec ses amis en toute tranquillité De quoi sont faites ces discussions ?La vie de caserne étant une guerre froide sans interruption, chacun raconte les dernières phobies de tel gradé, lieutenant ou capitaine, les derniers motifs de sanction pour les cheveux trop longs, les barbes mal rasées, les lacets mal noués ou les brodequins mal cirés et les dernières brimades.

De corvée en corvée, de nuit en jour et jour après jour, la vie abrutissante et sans idéal érode les meilleures bonnes volontés.

Huit heures : « Rapport ». Après quelques plaisanteries échangées dans les rangs, le capitaine parade. Son surnom est : « Météorite » : à son égard, chaque appelé a l’attitude qu’un militaire doit avoir à l’égard d’un chef hautain, attitude faite de crainte, de haine et aussi de respect.

 

Repost 0
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 17:53

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 37)

 

CAHIER VERT

 

LE FEU DIVIN

 

Oh ! Voici le mérite et voici le péché,

Je ne désire ni l’un, ni l’autre,

Donne-moi seulement le PUR AMOUR.

 

1- Pierre, âgé de trois années, escalade les genoux de son père, assis, afin d’atteindre le visage de celui-ci. De ses bras puissants, son père le saisit et le porte au niveau de son visage. Par jeu, et imaginant effectuer une action aimante, Pierre tripote le visage de son père à l’aide de ses deux mains, lui déformant les joues. Sans qu’il y ait de mauvaises intentions, Pierre pince un peu fortement une joue de son père. Malgré le peu de force de Pierre, son père eut une douleur vive dans la joue et, pour se dégager de cette étreinte maladroite, de sa main droite libre, il assène une bonne gifle à Pierre, le faisant rouler de ses genoux à terre. Pierre, à la fois surpris de la réaction imprévisible de son père, et sous le coup de la douleur, pleurniche à chaudes larmes. Sa mère, à proximité, recueille Pierre dans ses bras, morigénant son mari et consolant tant bien que mal son fils : « Pourquoi le frappes-tu ? Ce n’est rien ! Il n’a rien fait de méchant ! Il ne l’a sûrement pas fait exprès ! ».

C’est là le premier souvenir et la première image que Pierre conserve lorsqu’il se plonge dans le passé : une gifle donnée par son père accompagnée d’un fort sentiment d’injustice, car ce geste lui paraît à la fois gratuit, injuste et immérité.

2- Pierre, âgé de quatre années, se promène avec son père et sa mère, par une belle journée printanière, sur un sentier forestier, dans une zone vallonnée. Le soleil darde ses rayons avec prodigalité ? Le père, enjoué, s’empare de Pierre, et d’un mouvement leste, le soulève du sol et le pose sur ses larges épaules.

Soudain, au détour d’un chemin, il pointe son bras dans la direction devant lui un point situé à une centaine de mètres et murmure à Pierre : « Regarde, un chevreuil ! ».

3- Un matin, Pierre, âgé de cinq années, s’amuse avec son frère, d’une année plus âgé que lui, dans la cuisine, sous le regard attentionné de leur mère. Soudain, celle-ci constate qu’il manque un produit de première nécessité pour préparer le repas familial de midi. Prise par l’urgence, ne sachant pas quoi faire des deux enfants dont elle a la garde, ne pouvant les confier à personne, et pour éviter qu’ils ne bougent et déambulent dans un endroit défendu et dangereux, elle décide de les installer assis sur la table de la cuisine, leur interdisant formellement de descendre de cet endroit haut perché jusqu’à son retour. Puis elle s’empare de son porte-monnaie et d’un sac de commission, et se précipite hors de la cuisine, chez le commerçant, pour effectuer les diverses courses.

Abandonnés par leur mère, les deux marmots pleurent d’abord doucement. Face à l’absence de réaction, s’encourageant l’un l’autre, leurs sanglots à demi-étouffés se transforment peu à peu en hurlements, chacun mettant toute la force dont il est capable. Ces hurlements, après quelques minutes, prennent un ton de panique, caractérisant un abandon définitif et total.

La mère, à l’approche de la maison, entendant ces cris éperdus, prise elle-même de panique, revient à pas précipités, ne sachant ce qui se passe et craignant le pire.

4- Le grand frère de Pierre collectionne divers objets personnels de peu de valeur marchande, mais auxquels il est sentimentalement attaché, divers souvenirs rassemblés, comme des cartes postales, des billes de verre multicolores, des pierres ramassées lors de promenades et diverses autres babioles. Pour les préserver des mains indélicates, il les a enfermés dans le tiroir fermé à clef d’une massive armoire lorraine.

Un jour, âgé de six années, Pierre remarque ce tiroir aux trésors minutieusement fermé à clef par son frère. Cela suscite la convoitise de Pierre, attiré par un trésor sans doute sans prix. Curieux, alors que son frère s’est absenté, Pierre prend un tournevis dans la boîte à outils et essaie, avec beaucoup de zèle, d’ouvrir ce tiroir pour accéder aux objets convoités. Il ne parvient pas à faire tourner le dispositif de la serrure, qui sous les coups portés avec de ^plus en plus de force, casse.

A son retour, le frère aîné constate les dégâts causés et interroge les uns et les autres sur l’origine de ces dégâts. Apprenant bientôt que c’est Pierre qui a tenté de forcer la serrure, ce dernier se réfugier derrière le dos de la mère, qui le protège comme elle peut. Mais la colère du frère aîné est si grande qu’elle ne parvient pas à empêcher celui-ci de gratifier Pierre d’une gifle magistrale.

5- Pierre a rencontré Marie la première fois sur le chemin de l’école, alors âgé de quatorze années, Marie ayant sensiblement le même âge. Plutôt naïve et bien pensante, Marie accoste Pierre et lui ^pose diverses questions relatives à l’amitié et aux relations entre filles et garçons : cela manifeste de sa part un fort besoin de protection, qu’elle recherche présentement auprès de Pierre. Plus tard Pierre a l’impression d’avoir rencontré souvent Marie sur le chemin de l’école ; mais il ne sait pas si cette impression de la côtoyer et de dialoguer avec elle n’est pas plutôt le fait qu’il a rêvé la nuit et pensé la journée de nombreuses fois à Marie.

 

Repost 0
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 08:36

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 36)

 

 

C'est aussi la démarche décrite dans l'arbre séphirotique, ou arbre de vie, ainsi que par les 22 lames majeures du Tarot:

Arbre séphirotique ou arbre de vie.

10 Malkuth Royaume Septième jour.

9 Yesod Fondation Sixième jour.

8 Hod Splendeur Cinquième jour.

7 Netzach Victoire Quatrième jour.

6 Tiphereth Beauté Troisième jour.

5 Geburah Sévérité Deuxième jour.

4 Chesed Miséricorde Premier jour.

3 Binah Compréhension Hors du temps.

2 Chokmah Sagesse Hors du temps

1 Kether Couronne Hors du temps.

Aïn.

Aïn Soph.

Aïn Soph Aur.

22 lames majeures du Tarot.

I Le Bateleur.

II La Papesse.

III L'Impératrice.

IIII L'Empereur.

V Le Pape.

VI L'Amoureux.

VII Le Chariot.

VIII La Justice.

VIIII L'Hermite.

X La Roue de Fortune.

XI La Force.

XII Le Pendu.

XIII.

XIIII Tempérance.

XV Le Diable.

XVI La Maison Dieu.

XVII L'Etoile.

XVIII La Lune.

XVIIII Le Soleil.

XX Le Jugement.

XXI Le Monde.

Le Mat.

En conséquence, le tableau des trente trois degrés des Grades Ecossais constitue un voyage initiatique à la rencontre de soi, la montée d'une montagne, vers les racines de la conscience:

Tableau des trente-trois degrés des Grades Ecossais.

Loges Bleues ou Ateliers Symboliques.

1° degré: Apprenti.

2° degré: Compagnon.

3° degré: Maître.

Ateliers de Perfection.

4° degré: Maître Secret.

5° degré: Maître Parfait.

6° degré: Secrétaire Intime.

7° degré: Prévôt et Juge.

8° degré: Intendant des Bâtiments.

9° degré: Maître Elu des Neuf.

10° degré: Illustre Elu des Quinze.

11° degré: Sublime Chevalier Elu.

12° degré: Grand Maître Architecte.

13° degré: Chevalier Royal-Arche.

14° degré: Grand Elu de la Voûte Sacrée ou Sublime Maçon.

Chapitres.

15° degré: Chevalier d'Orient ou de l'Epée.

16° degré: Prince de Jérusalem.

17° degré: Chevalier d'Orient et d'Occident.

18° degré: Souverain Prince Rose-Croix.

Aréopages.

19° degré: Grand Pontife ou Sublime Ecossais dit de la Jérusalem Céleste.

20° degré: Vénérable Grand Maître de toutes les Loges régulières ou Maître ad vitam.

21° degré: Noachite ou Chevalier Prussien.

22° degré: Chevalier Royale-Hache ou Prince du Liban.

23° degré: Chef du Tabernacle.

24° degré: Prince du Tabernacle.

25° degré: Chevalier du Serpent d'Airain.

26° degré: Ecossais Trinitaire ou Prince de Mercy.

27° degré: Grand commandeur du Temple ou Souverain Commandeur du Temple de Jérusalem.

28° degré: Chevalier du Soleil.

29° degré: Grand Ecossais de Saint-André d'Ecosse.

30° degré: Grand Elu Chevalier Kadosch ou Chevalier de l'Aigle Blanc.

Tribunaux.

31° degré: Grand Inspecteur, Inquisiteur-Commandeur.

Consistoires.

32° degré: Sublime Prince du Royal Secret.

Suprême Conseil.

33° degré: Souverain Grand Inspecteur Général.

Cette quête est semblable à celle qui est inscrite dans la pierre du portail de la Vierge de la Cathédrale Saint Etienne de Metz:

1 L'infidélité.

2 La colère.

3 L'avarice.

4 L'idolâtrie.

5 L'égocentrisme.

6 La lâcheté.

7 La vanité.

8 L'arbre sec.

9 L'aigle.

10 Le taureau.

11 Les masques.

12 Le dragon.

13 Le dauphin.

14 La colombe.

15 L'éléphant.

16 Le serpent.

17 L'épée.

18 La lune.

19 Le passage.

20 Le soleil.

21 La tempérance.

22 L'homme au bandeau.

23 Le pélican.

24 Le phénix.

25 L'aigle.

26 Le lion.

27 à 30 Les personnages à amphore.

31 Le lion ailé.

32 L'ange.

33 L'arbre fleuri.

 

  1. TRENTE TROIS FOIS TROIS POINTS:

Faisons parler les pierres:

1 Le commençant.

2 Retour.

3 L'arbre de mort.

4 Le mauvais compagnon.

5 La cupidité.

6 Le diable.

7 Le miroir.

8 Le lièvre.

9 Vanité.

10 Isis

11 Noces royales.

12 El sixième jour.

13 Boaz.

14 Jakin.

15 L'arbre sec.

16 Inspiration du cinquième jour.

17 L'aigle.

18 Aimer.

19 Ora et labora.

20 Taureau.

21 Rose.

22 Duel.

23 L'amour.

24 Le dragon.

25 Caducée.

28 Hermès.

27 Lune.

28 Soleil.

29 Ma colombe.

30 Juste milieu.

31 Vénus.

32 Porteur de lumière.

33 L'arbre fleuri.

 

 

Voici une Signification des 33 degrés de la Franc-Maçonnerie (R.E.A.A. : Rite Écossais Ancien et Accepté)  dit « Hauts Grades » toute particulière, anti-maçonnique, exprimée par Samuel Paul Rosen dans « Satan et Cie. Association universelle pour la destruction de l’ordre social. Révélations complètes et définitives de tous les secrets de la franc-maçonnerie ».

Samuel Paul Rosen (1840 à Varsovie en Pologne – 1907) est un ancien rabbin, imposteur et activiste des milieux antimaçonniques qui joua un rôle d’inspirateur autour de Léo Taxil.

Cette signification « anti-maçonnique » a été maintes et maintes fois reprise par les sites et blogs anti-« tout ».

1er degré : Exploitation vicieuse de la Curiosité.

2e degré : Exploitation vicieuse de l’Ambition.

3e degré : Exploitation vicieuse de l’Orgueil.

4e degré : Glorification de l’Athéisme & de l’Anarchie.

5e degré : Mort à toute Religion (L’Athéisme obligatoire).

6e degré : Glorification de la Vengeance.

7e degré : Glorification du Mal.

8e degré : Guerre au Bien.

9e degré : Guerre à la Chasteté.

10e degré : Guerre à la Loyauté.

11e degré : Guerre au Droit Social.

12e degré : Guerre à la Propriété Sociale.

13e degré : Tout à la Corruption.

14e degré : Exploitation corruptrice des Théories déistes.

15e degré : Exploitation corruptrice des Pratiques déistes.

16e degré : Exploitation corruptrice du Rationalisme.

17e degré : Exploitation corruptrice du Patriotisme.

18e degré : Exploitation corruptrice du Collectivisme.

19e degré :Glorification de la Perversion.

20e degré :Perversion des Masses Populaires.

21e degré :Perversion par les Passions & les Appétits.

22e degré :Perversion des classes dirigeantes.

23e degré :Perversion des Institutions.

24e degré :Perversion de la Liberté.

25e degré :Perversion de L’Égalité.

26e degré :Perversion de la Fraternité.

27e degré :Perversion de L’Intellectualité.

28e degré :Glorification du Naturalisme.

29e degré :La négation du Créateur.

30e degré :Glorification de l’Hypocrisie.

31e degré :Parodie avilissante de la Justice.

32e degré :Parodie avilissante de la Légalité.

33e degré :Glorification de Satan.

 

Repost 0
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 08:30

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 35)

 

  1. Les Hauts Grades ne sont pas un accroissement ou une augmentation (de connaissance, de sagesse ou de quoi que ce soit d'autre). En effet les trois premiers grades comportent l'ensemble des prérogatives et de l'enseignement de la franc-maçonnerie: les parcourir (Je suis dans la Lumière, Je porte la Lumière et Je suis la Lumière) suffit pour obtenir toutes les prérogatives du Maître Maçon. Les Hauts Grades sont un approfondissement choisi et non obligatoire qui mène à de nouvelles morts et à de nouvelles naissances.
  2. Apprendre à mourir est le travail de toute une vie. Illustrons cela par une allégorie. Pierre, honnête commerçant, s'occupait activement de son activité commerciale. Il savait qu'au moment de la mort, sa dernière pensée serait à la fois un point d'arrivée, celui de sa vie passée, et un nouveau point de départ, celui de sa vie à venir. C'est pourquoi, prévoyant, il donna à chacun de ses enfants un nom de Dieu: "Allah", "Brahmâ", "Yahvé". Par ce stratagème, il pensait se retrouver après sa mort aux pieds de Dieu dans le paradis. A l'heure de sa mort, il appela à son chevet ses enfants, criant successivement les noms divins. Mais lorsque tous ses enfants étaient rassemblés autour de lui, sa dernière pensée fut: "Si vous êtes tous présents autour de moi, qui s'occupe du magasin?". Sa dernière pensée fut donc: "argent et bénéfice", ce pour quoi il a toujours vécu. S'éteignant sur cette idée, le jour finissant, il se réveilla le lendemain sur ce point de départ pour entamer à nouveau le même cursus: "argent et bénéfice". De même, l'ivrogne qui pense constamment à la boisson, s'endort avec l'idée d'un verre à boire et se réveille avec le même désir. Comment faire pour qu'il en soit autrement? La franc-maçonnerie a mis en place une méthode répétitive pour échapper au retour du même et progresser: c'est le triangle. Avoir la bonne pensée est le travail de toute une vie.
  3. L'Initié tourne constamment autour du même triangle: le triangle des trois I, comme Intuition, Inspiration et Illumination. Les trois point de ce triangle peuvent s'épeler "Liberté, Egalité, Fraternité", "Joie, Paix, Amour", ou "Foi, Espérance, Charité" ou encore "Lumière, Amour, Vie": les trente trois grades représentent onze fois et plus le tour de ce triangle afin d'aller de plus en plus au fond de soi.
  4. La maçonnerie propose donc une démarche et un cheminement initiatique avec un début, l'initiation, un parcours et un trajet, le parcours des divers grades et un terme. D'autres traditions présentent une  démarche similaire.
  5. Lors du cheminement initiatique, sur le sentier, les embûches sont toujours présentes, sous forme d'envie, de colère, d'avarice, de luxure, de gourmandise, de paresse et d'orgueil. Ces obstacles doivent être surmontés. Par ailleurs, le sentier peut être parcouru dans les deux sens, de l'arbre sec à l'arbre fleuri, de l'automne au printemps, mais aussi de l'arbre fleuri à l'arbre sec, du printemps à l'automne: c'est un cheminement cyclique, non en vase clos, mais sous la forme d'une spirale, avec des progressions et des retours en arrière ou nuits obscures. La spirale a une double signification: parcourue de l'extérieur vers l'intérieur, la spirale mène de la vie à la mort; en sens inverse, elle ramène de la mort à la vie.

Nous pouvons illustrer cela de divers exemples.

Ainsi, les grades maçonniques s'enchaînent les uns les autres à la manière que nous trouvons dans une comptine de cours d'école:

Comptine des cours d'école:

Trois petits chats

Chapeau de paille

Paillasson

Somnambule

Bulletin

Tintamarre

Marabout

Bout de cigare

Garde-fou

Fou de rage

Rage de dent

Dentifrice

Frise à plat

Platonique

Nick Karter

Terrassier

Scier du bois

Boisson chaude

Chaudière

Tierce basse

Basse cour

Courtisane

Zanne d'Arc

D'arc-en-ciel

Ciel couvert

Vermifuge

Fugitif

Typhoïde

Identique

Tic nerveux

Veuve de guerre

Guerre de Troie

Trois petits chats.

Ceci rappelle le parcours du peuple hébreu, qui part de l'Egypte, pour traverser le désert et atteindre la Terre Promise. Un tel trajet est repris par le frère Jésus, soit dans le Chemin de la croix, soit dans l'ouvrage L'imitation de Jésus-Christ:

Chemin de croix.

1° station: Jésus est condamné à mort.

2° station: Jésus est chargé de la croix.

3° station: Jésus tombe pour la première fois.

4° station: Jésus rencontre sa mère.

5° station: Jésus est aidé par Simon de Cyrène.

6° station: Véronique essuie la face de Jésus.

7° station: Jésus tombe pour la deuxième fois.

8° station: Jésus rencontre des femmes de Jérusalem.

9° station: Jésus tombe pour la troisième fois.

10° station: Jésus est dépouillé de ses vêtements.

11° station: Jésus est mis en croix.

12° station: Jésus meurt sur la croix.

13° station: Jésus est détaché de la croix.

14° station: Jésus est mis au tombeau.

L'imitation de Jésus Christ.

Cet ouvrage décrit les trois étapes par lesquelles doit passer le chrétien: enfant, disciple et parfait.

Livre premier: Vie purificative.

Première résurrection de l'adepte: la résurrection de la fille de Jaïre se produit dans la maison même de la morte et il s'agit d'une enfant.

" Tandis qu'il leur dit ces paroles, voici, un des chefs s'approche. Il se prosterne devant lui et dit: "Ma fille est morte à l'instant. Mais viens, impose ta main sur elle: elle vivra."." (Matthieu 9, 18).

Livre deuxième: Vie contemplative.

Deuxième résurrection de l'adepte: la résurrection du fils de la veuve a lieu entre la maison et le sépulcre et elle concerne un adolescent.

"Il approche de la porte de la ville, et voici: ils emportent un mort, le fils unique de sa mère, qui était veuve. Auprès d'elle il y avait une foule importante de la ville." (Luc 7, 12)

Livre troisième: Vie unitive.

Troisième résurrection de l'adepte: la résurrection de Lazare est opérée dans le tombeau même et Lazare est un homme adulte.

"Iéshoua frémit donc à nouveau en lui-même. Il vient au sépulcre; c'est une grotte, avec une pierre posée dessus." (Jean 11, 38).

 

Repost 0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 17:20

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 34)

 

 

Post-scriptum

 

Le Rite Ecossais Ancien Accepté se présente sous la forme d'un rite en trente-trois grades reprenant la légende d'Hiram, commentant et prolongeant cette légende.

La progression initiatique du Grand Orient de France sépare les trois premiers grades, dits grades symboliques (Apprenti, Compagnon, Maître) des trente autres grades qui constituent le corps des Hauts Grades écossais.

Ces Hauts Grades ont été regroupés en plusieurs catégories:

  • 4° grade au 14° grade: Loges de Perfection
  • 15° grade au 18° grade: Souverains Chapitres
  • 19° grade au 30° grade: Conseils philosophiques ou Aréopages
  • 31° grade et 32° grade: Consistoires
  • 33° grade: Conseil Suprême.

Quelles sont les relations entre les trois grades symboliques (Apprenti, Compagnon, Maître), les grades capitulaires (du latin capitulum, c'est-à-dire relatifs au Chapitre, et plus particulièrement le 18° grade) et les grades philosophiques (du 19° grade au 30° grade, et plus particulièrement le 30° grade)?

En effet, il est à noter que seuls certains grades font l'objet d'une initiation à proprement dit (pour les Hauts Grades, seuls les 4°, 14°, 18° et 30° grades sont des grades de plein exercice), les autres grades étant transmis par communication. Les rapports étudiés concernent donc essentiellement les grades symboliques, Apprenti, Compagnon et Maître, le grade capitulaire 18°, Chevalier Rose-Croix et le grade philosophique 30°, Chevalier Kadosch.

Je présente la réponse à la question en deux parties:

  • Dans la première partie, sur la forme, les trente trois grades représentent un enchaînement qui conduit à une meilleure connaissance de soi.
  • Dans la seconde partie, sur le fond, cheminer à travers ces trente trois grades conduit à l'Unité, la meilleure façon d'exprimer cela étant la poésie.

 

  1. CONNAIS-TOI TOI-MÊME:

Examinons les relations entre ces trois groupes de grades du point de vue de leur gestion administratives et de leur contenu initiatique.

Les trois premiers grades sont gérés directement par le Grand Orient de France, qui détient légitimement le rite Ecossais Ancien Accepté depuis le Concordat de 1804. Par contre les trente grades suivants, au-delà du 3°, sont gérés par le Suprême Conseil, Grand Collège du Rite Ecossais Ancien Accepté dans le cadre du protocole d'accord, signé le 17 décembre 1998. Les deux organismes sont indépendants l'un de l'autre, mais vivent en étroite collaboration.

La maçonnerie bleue des trois premiers grades correspond à l'initiation basée sur le métier de constructeur, tandis que la maçonnerie des Hauts Grades, prolongement de la maçonnerie bleue, débouche sur une initiation plus profonde, mais qui ne pourrait se réaliser sans l'appartenance aux trois premiers grades maçonniques.

L'initiation du 1° grade, Apprenti, correspond à la première mort, celle du profane et à la seconde naissance, celle de l'Initié et de la régénération psychique.

L'initiation du 3° grade, Maître, correspond à la seconde mort et à la troisième naissance, au passage du psychique au spirituel.

Le Maître possède la plénitude des droits maçonniques. Le Maître Maçon se retrouve toujours entre l'équerre et le compas, c'est-à-dire entre la Terre et le Ciel. La Chambre du Milieu est l'athanor où se réunissent les Maîtres qui personnifient Hiram, le Maître appelé à revivre en tant qu'Initié.

Si l'on considère les trois premiers grades, dits grades symboliques, les deux premiers, Apprenti et Compagnon, concernent la maçonnerie opérative: il s'agit de la construction d'un Temple (à la fois Temple individuel et Temple universel). Par contre le troisième grade, celui de Maître comporte un élément de rupture, et pourrait d'ailleurs être considéré comme le premier Haut Grade: il s'agit de la "deuxième mort" et de la "résurrection" d'Hiram.

Le passage d'une catégorie à l'autre des différents grades peut être caractérisé par une couleur ou un mot clé:

Les couleurs:

  • BLEU: Maçonnerie bleue ou symbolique (1°grade au 3°grade)
  • VERT: Maçonnerie verte (4°grade au 14°grade)
  • ROUGE: Maçonnerie rouge (15°grade au 18°grade)
  • NOIR: Maçonnerie noire (19°grade au 30°grade)
  • BLANC: Maçonnerie blanche (31°grade au 33°grade).

Les mots-clés:

  • 1°grade au 3°grade: SYMBOLE. (du grec sumbolon "jeter ensemble") et LUMIERE: il s'agit d'unir ce qui est épars, d'unifier le moi en le purifiant, ceci par opposition à diabolon "jeter de part et d'autre", diviser.
  • 4°grade au 14°grade: PERFECTION (il s'agit de grades de vengeance salomoniens et de recherche de la Parole perdue).
  • 18°grade: Chevalier de l'AMOUR et défense des vertus théologales: foi, espérance et charité (au sens d'agapè).
  • 30°grade: Chevalier de la VERITE et de la VIE.

De ce qui précède résultent les conséquences suivantes:

  • Les Hauts Grades ne sont pas une progression des trois premiers grades mais un approfondissement vers plus de connaissance de soi-même;
  • A chaque nouvelle étape, il convient d'apprendre à mourir à soi-même;
  • L'Initié tourne indéfiniment autour du même triangle;
  • L'ensemble correspond au cheminement initiatique.

 

Repost 0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 08:42

 

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 33)

 

 

31 Vénus.

 

Le disciple prépare le milieu intérieur

En agrafant à l’oreille l'or de piété

Mercure souffle de l’éternelle chasteté

Pour recevoir le verbe fécondant ultérieur

 

En ouvrant l’écoute à la voix du seigneur

Obéit au maître intérieur réalisé

Voies spéculative et opérative liées

Méditant sors et mets toi à l’œuvre sans peur.

 

Le baptême du feu régénère la nature

Du matériel il ne reste que les cendres pures

D'où renaît phénix philosophale pierre

 

Conciliant les opposés tête du pilier

Sagesse jamais née ni ne meurt feu secret

Disparaît pour te recréer fils et père.

 

 

 

 

32 Porteur de lumière.

 

Aveugle à l'existence artificielle

Le bandeau sur les yeux montre la vision

Du cœur faisant naître un regard plus profond

Accédant aux réalités intemporelles

 

Regarde en toi masque le superficiel

Explore ton regard intérieur nouveau fond

Le moi remplit la fonction d’un Dieu fécond

Passif recevant l'acte du yod potentiel.

 

Pierre de faîte parle compas terminal

La couronne émane le chaos initial

Jusqu'à composer l'ordre qui est et n'est pas

 

Réaliser la fusion céleste animale

Conduit à la quadrature du cercle final

Si tu ne commets pas d'erreur ni de faux pas.

 

 

 

 

33 L'arbre fleuri.

 

L'arbre donne des fruits et sont harmonisés

Les quatre éléments par la lumière fait

Un regard vivant d'un point de vue de paumé

Car dans la vision le paradis est caché

 

Abats le mur de l'ego le monde se tait

Silence des couleurs de la diversité

Tout déjà là soi ne nous a jamais quittés

Fleurs et fruits constituent nos oeuvres affectées.

 

L'amour transforme la conscience égotique

En conscience cosmique si le moi s'applique

A pauvreté obéissance et chasteté

 

Identité du cœur et du divin esprit

L'agapè toujours veille et jamais n'oublie

Vainc la mort et la vie crée l'accord concentré.

 

 

 

 

Repost 0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 08:34

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 32)

 

 

 

29 Ma colombe.

 

Sortir de l’océan des pensées et du flot

Des énergies tout en renonçant à rien

Telle se présente l’épreuve offerte à la fin

De la vie par la blanche colombe bel oiseau

 

Pauvre en esprit n’oppose aucun écho

A l'âme attentive et conscient lien

A l’universel passant à travers tien

Fidèle en pureté et parfait héraut.

 

Chute et salut après végétal animal

Sphinx fait unité de l’homme et de l’animal

Changement constant propre à notre condition

 

L’enfer cosmique paraît monde d'agitation

Du même choisit le cercle d'évasion

Rien de nouveau retour de l’ancienne action.

 

 

30 Juste milieu.

 

Donner à chacun cela à quoi il a droit

Par le verbe le positif équilibré

Et le négatif par son arbitre donné

A cela par ses effets réagit la loi

 

Vivre sans amour constitue l’état d’effroi

Car incapable de lui-même s'évader

Rétablir l’harmonie chaque fois violée

Absolument complètement centré sur soi.

 

Intelligence chef du pilier sévérité

Amour paternel sacrifice accepté

Aime par amour de l'amour le pélican

 

Le sacrifice unit les parties dispersées

Car ce qui ne s'offre pas n'est pas encore né

Même l'orgueil humain s'élève au firmament.

 

 

Repost 0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 08:27

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 31)

 

 

26 Hermès.

 

L’homme pareil au soleil microcosmique

La vie reliant le haut et le bas de l'arbre

Entre spirituel matériel équilibre

Logos rattachant le disciple au cosmique

 

Lumière d’amour plus tu en communiques

Plus tu en as car jamais elle ne sombre

Eternelle et infinie goutte d’ambre

Viens puis retourne à l’océan fatidique.

 

Salut poisson lumière du monde marin

Allant toujours à l’essentiel ô roi dauphin

Harmonisant ensemble cosmos et vibrations

 

Fraternité humaine forte liaison

Que le feu préserve brûlant avec passion

La périssable individuation.

 

 

27 Lune.

 

Meurs et deviens féconde réceptivité

Bâtisseur teinte des couleurs de ton être

Tous les enseignements reçus de ton maître

Gardien du seuil innommable mort révérée

 

Annonce que la matière première renaît

Après la putréfaction dans l'esprit entre

Purifie l'inutilisable libère l'être

Passant au soleil quitte l’actualité.

 

Pénétrer dans la réalité parvenue

Pour tourner la page saute dans l'inconnu

Traversant le désert pour dépasser l'étant

 

Et atteindre une harmonie plus vaste

Avec des épreuves toujours plus abruptes

Emmenant tout vers le primordial océan.

 

 

28 Soleil.

 

Premier jour séparation de la lumière

Et des ténèbres réunit étroitement

Mais aussi désarticule plus largement

Activité et point de départ Jupiter

 

Cœur à droite de l’intelligence claire

Astre rénové accouché totalement

Par la vache céleste à chaque moment

Des soleils qui naissent à l'intérieur ton père.

 

Seigneur du monde Phaéton paraît à minuit

Dans les ténèbres profondes soudain surgit

Le premier pas du voyage donne naissance

 

Au disciple-soleil éclairant seul son chemin

Le créateur descend si humble tu deviens

De son trône et s'installe en ton essence.

 

Repost 0
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 08:19

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 30)

 

 

24 Le dragon.

 

Feu divin vaincu soumis mais jamais tué

Griffon figure des quatre éléments union

Enfant guerrier lutte pour vaincre le dragon

Gardien du seuil des trésors nocturnes cachés

 

La force permettra de te régénérer

De remettre ton idéal en question

Du divin et humain non mal mais union

Combat rituel par lequel tu es éveillé.

 

Coopérer avec la nature pour maîtriser

L'animale respiration de l'éternité

Travail de l'enfant et de la vierge femme

 

Rejoindre le plan de la divine unité

La division intérieure enfin surmontée

De sorte que le corps obéisse à l'âme.

 

 

25 Caducée.

 

Comme le serpent de sa peau se dépouillant

Et reprenant des forces nouvelles de même

Empruntant la porte étroite le vieil homme

Devient Dieu ce qui est épars rassemblant

 

Second jour qui enfin détruit le penchant

A la cristallisation continue de l’homme

Axe de lumière vérité suprême

Glaive résout la dualité des tranchants.

 

Comme un éclair le rayon descend fulgurant

Du ciel détruisant le mental dissonant

Corps plante tes racines dans le spirituel

 

Pour échapper à la gravitation statique

De la mort cause d'enroulement électrique

Pour habiter sous le rayonnement astral.

 

 

Repost 0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 22:47

 

RECIT DU CHEMINEMENT DE PIERRE QUADER QUI A AIME, TRAVAILLE ET PRIE POUR NE PLUS RENAITRE (Partie 29)

 

 

 

22 Duel.

 

Opérer de deux un de l’intérieur comme

De l’extérieur mâle et femelle une chose

Sur la vraie personne originelle se pose

Le masque du visage commun de l’homme

 

Les oppositions stériles par le terme

Troisième surmontées mettant fin aux causes

De tous conflits la vision du réel fausse

L’énergie unifiante établit la somme.

 

Mâle et femelle entre les deux piliers

Source de l'équilibre appris à l'initié

Par la langue des oiseaux l'esprit est transmis

 

Sous le signe de la lemniscate rythmée

Atteindre le cœur du temple pour rayonner

Au-dehors tous les trésors au-dedans acquis.

 

 

23 L’amour.

 

Soleil crée la quintessence jour troisième

Du Dieu sacrifié et chevalier rose-croix

Centre et source de vie fils enfant de roi

Consumant orgueil et faisant que l’on aime

 

Porte qui ouvre à l’intérieur de l’homme

Au monde où tout conçoit tant beauté et foi

Etoile parfaite à six branches pour toi

Illumination permanente de l’âme.

 

Parce que tu as trop manqué d'amour dieu Rê

Avec le soleil sur la tête quelle vanité

Le temple absorbe du maître le petit moi

 

Il faudra de nouveau renaître et mourir

Car la plus grave faute consiste à se servir

Des trésors découverts pour l’égoïste soi.

 

 

 

Repost 0